Réflexologie plantaire : une médecine à l’écoute du corps

Réflexologie plantaire : une médecine à l’écoute du corps

Les médecines douces connaissent, depuis ces dernières années, un fort engouement du public.

Parmi elles, la réflexothérapie plantaire et/ou palmaire qui soulage efficacement divers maux du quotidien tels que le stress, la fatigue, les cervicalgies et les douleurs lombaires.

Qu’est-ce que la réflexologie ?

La réflexologie plantaire est une discipline vieille de plus de 5000 ans. Pratiquée depuis longtemps en Inde, en Chine et au Japon, elle se développe aujourd’hui progressivement à travers le monde. Cette méthode ancestrale, naturelle et interactive n’est pas dangereuse pour la santé. Elle consiste à exercer des pressions sur des zones réflexes situées sur ou sous le pied avec les doigts ou des embouts en bois.

En réflexologie, le pied est la représentation miniaturisée du corps humain, et à chaque zone réflexe correspond une partie spécifique du corps (organe, articulation, muscle, hormone,…). Avec plus de 7200 terminaisons nerveuses sur chaque pied, les pressions exercées sur ces zones au cours de la séance permettent d’envoyer au cerveau, par l’intermédiaire du système neurovégétatif, des messages visant à rétablir l’homéostasie du corps souvent perturbé par des agents environnementaux, physiques, psychologiques ou sociaux. Le processus naturel d’autoguérison du corps est ainsi stimulé et rétabli.

Indications

La réflexologie s’adresse à toute personne désirant améliorer ou maintenir sa santé. Elle s’avère particulièrement efficace si vous souffrez de douleurs aiguës ou chroniques  (céphalées, migraine, fibromyalgie, lombalgie, cervicalgie, cruralgie,…), de troubles du sommeil, de problèmes dermatologiques (eczéma, psoriasis, acné), de troubles psychiques (dépression, anxiété, stress), de troubles digestifs, de bouffées de chaleur en cas de ménopause, de troubles gynécologiques, d’allergies ou encore d’effets secondaires de la chimiothérapie (nausées, vomissements, fatigue).

Il faut savoir que certaines maladies ou lésions (hernie discale, arthrose, maladie coeliaque, cancer,…) ne pourront être traitées par la réflexologie plantaire. Utilisé en complément au traitement classique, ce soin de support permet de renforcer l’énergie des organes sains. Ceux-ci ont ainsi la capacité de soutenir l’organe déficient et permettre le bon fonctionnement de l’organisme.

La réflexologie peut donc être utile pour accompagner un traitement afin d'en renforcer l'efficacité ou d'en atténuer les effets secondaires. En aucun cas un réflexologue ne vous demandera d'arrêter votre traitement médical ou de modifier les doses de la prescription médicamenteuse. 

Enfin, notons que la technique  n’a pas pour but la masso-kinésithérapie à des fins de rééducation, ni un massage de bien-être.

La réflexologie plantaire offre un soin de support efficace et complémentaire à la médecine conventionnelle.

Déroulement des séances

Lors des séances, prévoyez des vêtements amples (jupe, pantalon large, jogging,…) afin de ne pas gêner votre circulation sanguine car le traitement est effectué jusqu’au-dessus des genoux.

Le cadre est apaisant et chaleureux. Chaque séance se déroule en 4 phases :

L’accueil et l’anamnèse

La séance de réflexologie débute par un entretien afin que le réflexologue puisse connaître vos antécédents médicaux et chirurgicaux, votre état de santé général et vos attentes. Ensuite, vous serez confortablement installé dans un fauteuil, le réflexologue se tiendra assis à vos pieds en contre-bas.

La phase active (à base de talc)

En stimulant les zones réflexes suivant un schéma établi, le réflexologue localisera les tensions de votre corps et les dysfonctionnements de vos organes, pour ensuite les faire disparaître et rééquilibrer votre organisme. Cette stimulation des différentes zones réflexes est effectuée en reptation, en friction.

La phase de drainage (à base d’huile de massage)

Cette phase s’effectue par des trajets en pression profonde. Elle permet de diriger les toxines décollées lors de la phase active vers la circulation générale (sanguine et lymphatique) ainsi que vers chaque émonctoire (voie urinaire, voie intestinale, voie respiratoire, la peau,…) afin d’éliminer les toxines décollées.

La détente (à base d’huile)

Cette phase s’effectue par un effleurage, des mouvements doux. Elle favorise une prise de conscience des bienfaits de la séance et permet un recentrage de soi-même.

Une séance dure environ 30/45 minutes.

Combien de séances ?

Le nombre et la fréquence des séances de réflexologie varient en fonction de chaque personne. Tout dépend de la pathologie, de son ancienneté et des attentes de chacun. Quelques séances (un protocole de 4 séances ; 3 séances à 8/10 jours d’intervalles, une quatrième 1 mois plus tard), suffisent pour soulager voire faire disparaître une affection, un trouble, une douleur. Les réponses à la réflexologie sont variables : certaines personnes vont réagir rapidement et d’autres après plusieurs séances.

Pour un traitement préventif, il est bon d’avoir recours à une séance de réflexologie à chaque changement de saison. En effet, à chaque saison correspond un organe (le printemps/le foie ; l’été/le cœur ;  l’intersaison/la rate ; l’automne/le poumon ; l’hiver/le rein). En stimulant ces organes à une période déterminée, le réflexologue pourra potentialiser leurs actions.

La régularité des séances de réflexologie optimise les bienfaits.

« Les effets de séances »

La réflexologie plantaire favorise le processus de purification du corps par l’élimination des toxines. C’est pourquoi, il est possible que vous ressentiez certains types de réactions. Durant la séance, il n’est en effet pas rare d’être confronté à une transpiration soudaine et/ou des frissons. Ces réactions sont normales, elles témoignent de l’efficacité de la technique. Après la séance, vous pouvez ressentir une détente, un bien-être, un regain d’énergie ou une grande fatigue.

Il est également possible de vivre une involution de la maladie. Cela se traduit par des symptômes semblant empirer avant une atténuation voire disparition complète des maux (+/- 24/72h). Ce processus nous informe que le corps « élimine » lui-même les toxines. Il est important de regarder cette réaction d’un côté positif, car c’est un tournant important dans le parcours de la maladie. Pour ce faire, il est vivement conseillé de se mettre à l’écoute de son corps. Cela consiste à écouter les messages qu’il nous envoie (fatigue, douleurs, blues,…) et de prendre du temps pour soi. Lors de ce processus, le corps rassemble toute son énergie afin d’éliminer un maximum de déchets (toxines) par les émonctoires. Cette élimination permet de dynamiser chaque organe, articulation, hormone et permettre au corps de retrouver une homéostasie.

Afin d’accélérer cette élimination, une bonne hydratation est nécessaire (+/- 1,5 litre par jour). Il est également important d’éviter toute activité physique importante durant les 24h à 48h.

Pour les membres de l’association Europa Donna Luxembourg, l’association couvre à 50% les consultations de réflexologie plantaire durant et après le traitement (chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie,…).

Les contre-indications à la réflexologie plantaire

Mieux vaut ne pas recourir à la réflexologie si vous souffrez :

  • d’une inflammation et d’un traumatisme du pied (entorse, fracture…),
  • de troubles circulatoires (phlébite, thrombose…) récents (inférieur à 2 mois),
  • de problèmes cardiaques récents (inférieur à 3 mois),
  • d’une forte fièvre.

La réflexologie n’est pas recommandée lors du premier trimestre de la grossesse.

L’approche de la méthode ERVE vise à traiter la personne dans sa globalité (physique, mentale, émotionnelle et spirituelle).

Source de l'article

Letz be healthy - Numéro du mois de décembre

D’après l’interview de Pantxika Bartringer, réflexologue.
Rue Pierre Federspiel, 9
L-1512 Luxembourg
Tél : +352 661 197 242
E-mail : contact@lepiedanstousesetats.com
Site web : www.lepiedanstousesetats.com

© letzbehealthy.lu