« Max, le tout petit microbe qui voulait devenir un super héro »

« Max, le tout petit microbe qui voulait devenir un super héro »

Familiariser les enfants de 4 à 6 ans à la recherche et à la science, c’est l’ambition du Luxembourg Institute of Health.

Le LIH est à l’origine d’un livre pour enfants qui met en scène Max, un tout petit microbe vivant dans l’intestin d’une petite fille nommée Léa. Une première pour un public très réceptif et pourtant parfois un peu laissé pour compte…

Max, le Super Héros qui réconcilie les 4-6 ans avec les microbes

Transmettre des concepts scientifiques parfois complexes n’est pas chose aisée, surtout lorsqu’on s’adresse à un public si jeune.

« En ce qui concerne la recherche et la science au sens large, lorsqu’il s’agit de sensibilisation, nous avons souvent tendance à privilégier un public plus âgé. S’adresser à un public jeune demande en effet un investissement important pour développer des supports adaptés.  Les enfants de cet âge sont pourtant particulièrement réceptifs et curieux lorsque l’on parvient à les captiver ! C’est même toujours étonnant de voir à quel point ils sont capable de comprendre et de retenir des notions parfois complexes ! » remarque Juliette Pertuy, communication manager du LIH.

Fort de cette idée, le service communication du LIH a développé un livre pour enfants relatant les aventures de Max, un microbe mal dans sa… cellule, qui rêve de devenir un super héros.

Le livre s’inspire de découvertes scientifiques réelles et aborde de manière simplifiée des résultats de recherche récents du centre de recherche. L’histoire, illustrée avec talent par le dessinateur Yves d’Agostino, est également l’occasion de rappeler des notions de biologie et des règles d’hygiène simples mais essentielles. Comment se transmettent les microbes ? Pourquoi doit on manger des légumes ?  Et pourquoi faut-il se laver les mains ? Autant de questions expliquées aux petits aux détours d’une histoire drôle, tendre et pleine de suspens!

Et puisque c’est également l’occasion pour les parents de faire le point sur la recherche, la dernière page du livre reprend plus en détail les notions scientifiques abordée dans le livre pour leur permettre de répondre aux « pourquoi ? » des petits chercheurs en herbe !

La recherche et la science à l’école… maternelle !

Pour accompagner la découverte de ce livre, l’institut offre désormais aux écoles maternelles qui le souhaitent, des ateliers ludo-éducatifs d’une demi-journée durant lesquels les microbes sont à l’honneur. Stimuler l’imaginaire des enfants, transmettre des concepts scientifiques via un conte illustré, observer des « gentils » microbes au microscope, traquer les « méchants microbes » à l’aide d’une lampe à lumière noire: lors de ces ateliers, les sens des tous petits sont en éveil !

« Le livre est un peu le fil rouge de l’atelier. Il nous permet de gagner l’attention des enfants et de rendre concrètes des notions encore très abstraites pour eux grâce à des images, des personnages attachants et une histoire de super héros bien sûr ! » explique Laura Star, communication officer pour le LIH.

L’ouvrage, qui existe en français et en luxembourgeois, est conté en début d’atelier et remis à chaque enfant et professeur à l’issue de la demi-journée. Il est également disponible gratuitement pour le grand public sur simple demande auprès du service communication du LIH.

Max – tome 2 ? 

La suite de l’histoire ? Suivre Max et ses copains dans d’autres aventures et se laisser guider tout en douceur dans le monde de la recherche, puisque d’autres histoires sont en préparation, encore bien au chaud sous les paillasses du LIH.

Devant le succès rencontré par le livre auprès du jeune public auquel il est destiné, l’institut a par ailleurs engagé des discussions avec des maisons d’éditions luxembourgeoises dans l’espoir d’initier une collaboration sur du long terme, et de permettre notamment une diffusion plus large du/des ouvrages.

Source de l'article

Communiqué de presse du LIH

© letzbehealthy.lu