Les Pays-Bas ont le meilleur système de soins de santé, le Luxembourg est à la quatrième place

Avec un score de 924 points sur mille, le système de soins de santé néerlandais s’inscrit à la première place de l’Indice européen des Consommateurs de Soins de Santé (EHCI).

Alors que les Pays-Bas réussissent à maintenir un bel équilibre entre la qualité, la communication des résultats et l'accessibilité aux soins, la Belgique ne réussit pas à se placer dans le haut du peloton dans le domaine des résultats des traitements médicaux et des droits des patients.

L'indice européen des consommateurs de soins de santé (EHCI – Euro Health Consumer Index) constitue une évaluation annuelle des soins de santé dans les pays européens et existe depuis 2005. Les Pays-Bas sont le seul pays qui a réussi jusqu'ici à s'inscrire constamment dans le trio de tête de l'évaluation d'ensemble de chaque Indice Européen publié jusqu'ici par l'ONG suédoise Health Consumer Powerhouse (HCP)

La HCP souligne toutefois que ces jaugeages des valeurs respectives n'ont pas pour objectif de déterminer que est le pays qui a le meilleur système de soins de santé, mais seulement de mesurer quel système obtient le meilleur score en matière de convivialité d'utilisation. Mais « il est intéressant de voir comment les Néerlandais ont pris les choses en main pour résoudre ce qui étaient leurs points faibles ».

Des soins à portée de main

Il existe différentes causes qui expliquent le score néerlandais élevé obtenu dans le cadre de l'Indice Européen des Consommateurs de Soins de Santé. C'est ainsi que le système néerlandais ne connaît pratiquement pas de véritables zones d'ombre. Le fait d'avoir aux Pays-Bas différentes caisses d'assurance maladie-invalidité qui sont en concurrence est un aspect positif, selon la HCP.

Les forces du marché et leurs fluctuations ont un impact favorable pour le consommateur. La participation du consommateur dans la prise de décision contribue à atteindre ce score le plus élevé de 125 points. Cela vaut d'ailleurs pour tous les pays nordiques et également pour la Suisse. « Les Néerlandais ont un droit de participation bien conçu et structuré dans la prise de décision pour ce qui concerne tous les aspects des soins de santé. Et le système néerlandais de soins de santé a mis en place 160 institutions de soins primaires où des opérations peuvent être pratiquées 24 heures par jour, et sept jours par semaine. Et compte tenu de la dimension réduite du pays, cela implique qu'il y a toujours dans les environs immédiats une clinique ouverte à toutes et à tous, où qu'elles ou ils habitent ».

Le score atteint par la Belgique dans le domaine des droits des patients et de leur participation aux décisions n'atteint que 104 points, un résultat plutôt moyen. Notre pays se trouve dans le même peloton que la France et le Luxembourg. Le caractère autoritaire de la culture latine a encore clairement une influence dans ce domaine-là.

Mais qu'en est-il alors des autres pays : la Suisse jouit d'une réputation exceptionnelle mais est onéreuse, mais elle est aussi excellente cliniquement avec 898 points. Le Danemark est bon troisième avec 864 points. Il y a quelques années, le Danemark avait remporté la médaille d'argent mais a reculé d'une place à la suite du durcissement des règles d'accès aux services de santé. Les soins cliniques y sont en revanche excellents. La Norvège et le Luxembourg se partagent la 4ème place avec 850 points. 

Il reste cependant pas mal de points à améliorer, principalement pour ce qui concerne les temps d'attente et les coûts. La Suisse décroche la deuxième place dans le trio de tête et le Danemark s'inscrit en troisième place avec 864 points. La Roumanie clôture le classement à la 34ème place avec 439 points.

Source de l'article

MediQuality